Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/03/2008

"Into the wild", de Sean Penn

L'histoire a de quoi faire rêver... Un jeune qui plaque tout, part sur les routes, à l'aventure. Raz le bol de la société. Un sentiment bien familier, n'est-ce pas? Ce désir de s'évader, de vivre autre chose, sans pouvoir vraiment définir ce que c'est. L'essentiel résidant plutôt dans le mot "autre": irrésistible besoin de changer.

Bref, ce jeune se lance et on l'envie. On envie les rencontres, les expériences, la liberté. On l'envie, tout en sachant très bien que la fin ne sera pas heureuse, tout en étant conscient que qu'il ne détient pas forcément la vérité. Lui, au moins, est allé au bout de son idée.

Cela faisait longtemps qu'un film ne m'avait pas à ce point touchée, parlé. Non pas que je compte imiter Chris McCandless, mais son histoire m'inspire... A méditer.

12:29 Publié dans Digression | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

Je te savais douée pour l'écriture et remarque aujourd'hui tes talents de photographes. Bravo.

Côté cinéma, je n'ai pas vu le dernier Sean Penn mais avoue (par écrit c'est plus facile) avoir vu ce week-end le navet de l'année: 10'000 BC. Un chef-d'oeuvre du genre qui révèle notamment que les Egyptiens ont bâti les pyramides avec l'aide de mammouths domptés... (Pour la petite histoire, les égyptologues rappellent qu'aucune pyramide ne date de 10'000 avant JC).

Écrit par : Pierre | 17/03/2008

Mille mercis pour ce blog qui me fait déjà voyager en pensées et en images! Quand au film de Sean Penn, moi ça fait longtemps que je ne suis pas allée au cinéma tout court ! (tu imagines bien pourquoi!)
A tout bientôt

Écrit par : Odile | 17/03/2008

Un nouveau blog, ça fait un peu peur... mais ça fait beaucoup rêver. Alors, puisque tu rêves de voyages, je t'envoie ces quelques lignes de Bangkok : bon vent à toi Belle Plume (de cannette, bien sûr) !

Écrit par : KroniK | 17/03/2008

Bravo pour la notoriété naissante. A jeudi

Écrit par : arsène | 18/03/2008

Les commentaires sont fermés.