Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/05/2008

Déclaration

Pourquoi l'Angleterre, me demande-t-on? Bonne question. Quand a débuté cette brûlante passion?

Je ne prétendrai pas qu'elle remonte à mon enfance, que déjà petite, je me languissais de paysages britanniques. Non. Pour utiliser la langue de Shakespeare, il ne s'agit pas d'une childhood romance. Quand, alors? A l'université, lorsque j'ai commencé à étudier ces romans qui m'ont fait voyager, dans l'espace et dans le temps? En Ecosse, quand j'ai été immergée, 24 heures sur 24, dans ces paysages campagnards, bucoliques, tragiques, sombres, gais, lumineux, pluvieux, historiques...? Bien avant, à l'adolescence, lorsque j'ai découvert les héroïnes de Jane Austen et des soeurs Brontë, que mon coeur a battu à l'unission avec les leurs? 

Je ne sais pas... Peut-être est-ce tout cela à la fois. Non pas un coup de foudre, soudain et fulgurant, mais la lente construction d'un amour éternel et profond.

Quant au voyage dans ces contrées, je crois que je l'envisage comme une excursion dans le passé. Une incursion dans mes romans préférés. Une occasion de croiser, à chaque détour de chemin, les soeurs Bennet et Richard III, Charlotte Brontë et Robin des bois, des Normands et des Saxons, Elizabeth Ière et Richard Coeur-de-Lion...

14:29 Publié dans Digression | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

...et Robin des bois, non! difficile de fouiller dans ses souvenirs pour savoir d'où nous vient ce goùt d'ailleurs, Angleterre ou Pérou!!!

Écrit par : roger de Monique | 09/06/2008

Les commentaires sont fermés.