Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/05/2008

Envol

(Texte écrit le 22 avril 2008)

Oh mon Dieu! Ça y est… Je vois mon rêve se réaliser.  Concilier mes deux activités préférées, écrire et voyager. A ma portée. Plus que quelques détails à régler. Suis-je bien éveillée? Serais-je victime d’un tour, savamment orchestré par mon esprit, mes envies, ma folie? Ai-je tout imaginé? Non: aujourd’hui, mardi 22 avril 2008, on m’a bel et bien proposé de partir à l’étranger. De partir, découvrir, décrire, raconter, partager. De partir et écrire, dans le but d’être publiée.
Griserie, incrédulité, confusion, sérénité: les sentiments se mêlent et s’entremêlent, je suis anesthésiée. Je suis assise dans ce train qui me ramène à Zurich, je vois le paysage défiler, je fixe cet écran, ces mots, ces pensées. J’ai du mal à m’y raccrocher. Je divague, je m’égare…
D’une idée un peu folle, de quelques phrases alignées dans un fichier intitulé «Projet», d’un rêve devenu peu à peu nécessité, une réalité a émergé. Difficile à appréhender, mais qui m’enveloppe d’un doux sentiment de fierté.

21:52 Publié dans Digression | Lien permanent | Commentaires (3)

03/05/2008

RAmez

(Un peu de promo pour mon cousin... et une incursion dans la culture libanaise!)

Une nouvelle chanson de RAmez extraite du CD "Leich Heik Baladé " passe sur les ondes de la plus grande et premiere radio au Liban: Radio One (105.5FM)

You Tube: http://www.youtube.com/watch?v=7liveMNQ7D8

Les paroles sont dans ce groupe:

http://www.facebook.com/group.php?gid=30561375273

14:37 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (1)

Déclaration

Pourquoi l'Angleterre, me demande-t-on? Bonne question. Quand a débuté cette brûlante passion?

Je ne prétendrai pas qu'elle remonte à mon enfance, que déjà petite, je me languissais de paysages britanniques. Non. Pour utiliser la langue de Shakespeare, il ne s'agit pas d'une childhood romance. Quand, alors? A l'université, lorsque j'ai commencé à étudier ces romans qui m'ont fait voyager, dans l'espace et dans le temps? En Ecosse, quand j'ai été immergée, 24 heures sur 24, dans ces paysages campagnards, bucoliques, tragiques, sombres, gais, lumineux, pluvieux, historiques...? Bien avant, à l'adolescence, lorsque j'ai découvert les héroïnes de Jane Austen et des soeurs Brontë, que mon coeur a battu à l'unission avec les leurs? 

Je ne sais pas... Peut-être est-ce tout cela à la fois. Non pas un coup de foudre, soudain et fulgurant, mais la lente construction d'un amour éternel et profond.

Quant au voyage dans ces contrées, je crois que je l'envisage comme une excursion dans le passé. Une incursion dans mes romans préférés. Une occasion de croiser, à chaque détour de chemin, les soeurs Bennet et Richard III, Charlotte Brontë et Robin des bois, des Normands et des Saxons, Elizabeth Ière et Richard Coeur-de-Lion...

14:29 Publié dans Digression | Lien permanent | Commentaires (1)