Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/03/2010

Adieu la Nouvelle-Zélande!

Demain, je m'envole pour l'Australie. Je vais donc m'arracher, avec difficulté je dois dire, à la Nouvelle-Zélande. Mais sa voisine est si grande que quatre semaines et des poussières ne seront pas de trop pour en explorer seulement une infime partie. Mon programme là-bas? Je l'ignore encore. Quelques jours à Melbourne pour commencer et pour déterminer la suite du trajet. Finalement, j'ai renoncé à la Tasmanie: je préfère m'aventurer à l'intérieur des terres. Des images de désert rouge commencent d'ailleurs à hanter mon esprit... Encore bien des merveilles à admirer!

Ma dernière semaine au pays des Kiwis a été bien remplie. Petit résumé en photos.

Commençons par une féérique traversée en ferry, dans le dédale des Malborough Sounds.

1ferry2-web.jpg

Quand je vous disais qu'ici, le trajet compte autant - sinon plus - que la destination...

2ferry1-web.jpg

Poursuivons par un court arrêt à Wellington:

3wellington-web.jpg

Juste le temps de visiter Te Papa, un bien attachant musée. La Nouvelle-Zélande en miniature, entre quatre murs.

Un trajet en train, ensuite, entre la capitale du pays et son principal centre économique, Auckland.

4train1-web.jpg

En admirant au passage le Mont Ruapehu, un volcan encore en activité...

5ruapehu-web.jpg

Puis, pour finir le séjour en beauté, une petite virée au nord du pays. L'occasion de m'essayer - pour la seconde fois - au kayak des mers dans la Bay of Islands,

6bay2-web.jpg

d'apprendre à tisser le flax, une plante native du pays, encore utilisée aujourd'hui par les Maoris. Voilà le résultat:

7flax-web.jpg

de me rendre au Cape Reinga, le point le plus au nord de l'île, là où la mer de Tasman et le Pacifique se rejoignent et où l'âme des défunts maoris s'envolent vers leur terre d'origine,

8reinga-web.jpg

de me balader sur la Ninety Miles Beach qui, comme son nom l'indique, s'étend à l'infini, offrant une étourdissante perspective,

9beach2-web.jpg

et enfin, de me recueillir devant Tane Mahuta, le dieu de la forêt.

10tanemahuta-web.jpg

Les kauris, ces arbres millénaires, sont à présent une espèce protégée. Majestueux géants qui imprègnent les lieux de leur troublante présence...

Et me voilà de retour à Auckland, là où tout a commencé. En parcourant une dernière fois les paysages néozélandais, en admirant cette végétation si particulière et variée, en voyant défiler devant mes yeux toutes les images récoltées au cours de mes deux mois ici, en pensant au kiwi, cet attachant oiseau, témoin et symbole de l'ère pré-humaine de l'île - pas si lointaine que ça, tout juste mille ans - en évoquant les histoires entendues lors de mon séjour, légendes maori et récits de ceux qui ont marqué le pays, navigateurs, colons, chasseurs de baleines, immigrants, chercheurs d'or et missionnaires, une certitude envahit mon cœur: je reviendrai ici. Pas de doute: je suis tombée amoureuse de la Nouvelle-Zélande...

P.S. J'ai ajouté encore quelques photos (les dernières!) à l'album.

02:46 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

Belle chronique d'adieux à NZ. Et belles photos.

Écrit par : Georges | 22/03/2010

Beaucoup de travail pour moi ce derniers temps, et une semaine en Italie. Une chose sur l'autre, je m'aperçois que j'ai déserté ton blog le temps de ton séjour en Nouvelle-Zélande. Je n'ai même pas su de ton acident de route, je m'en veux un peu ! Enfin, j'ai lu tous les posts "en retard" avec grand plaisir et intérêt, et je te souhaite un excellent séjour en Australie.
Porte-toi bien, prends soin de toi, et continue à nous raconter tes aventures.
bises

Écrit par : Valentina | 22/03/2010

Adieu beau pays, et merci poupette de m'avoir fait vivre par procuration l'île du nord. Je regrette d'avoir manqué le Cap Reinga, tes photos sont superbes! Et si jamais tu retournes en NZ, dis-moi, je viens avec :-)
Bonne découverte de l'Australie! Bises

Écrit par : Mélanie | 22/03/2010

Merci pour cette escapade dans ce pays lointain et inconnu, vraiment inconnu! les mots pour le dire et les photos pour rêver.

Écrit par : roger de monique | 26/03/2010

Les commentaires sont fermés.