Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/04/2010

De l'outback à la cité

Saisissant, le contraste entre Alice Springs et Sydney! D'un côté, la petite ville perdue au milieu de nulle part, qui a su développer d'ingénieuses façons de sortir un tant soit peu de leur isolement les habitants des coins les plus reculés du désert. Parmi les exemples les plus frappants, le Royal Flying Doctor, qui vole, littéralement, à leur secours en cas de besoin, et la School of the Air, qui offre une éducation à leurs enfants, via radio (!) hier et internet aujourd'hui.

De l'autre, la métropole (immense! Moi qui me targue de visiter les villes à pied, j'ai eu l'occasion, à maintes reprises, de prendre la mesure de cette cité...) et ses hauts buildings vitrés, ses larges avenues le long desquelles filent les voitures pressées, son port animé... J'y ai passé cinq jours très agréables, entre librairies, cinéma, musées, et découverte des petits quartiers au charme tout anglais - à part les palmiers! - qui entourent le centre. Sans oublier son imposant pont, son incontournable opéra, et sa fameuse plage, Bondi, dont j'ai arpenté le sable avec un plaisir tout enfantin. Et ces couchers de soleil qui baignent les quais de leur lumière magique...

Mais au terme de mon séjour australien - je m'envole dans quelques heures pour l'Afrique du Sud et ses pingouins! J'ai du mal à réaliser... - c'est à l'outback que je pense encore maintenant et je sais qu'une petite parcelle de mon cœur restera à jamais attachée à ce coin du monde si particulier... Décidément, une chose est sûre, je reviendrai un jour de ce côté de la planète.

02:40 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Merci de nous faire voyager avec toi !

Écrit par : hélène | 20/04/2010

Fred va se faire des amis !
Bonne route et bonne continuation

Écrit par : Valentina | 20/04/2010

Bon vol. Là-bas au moins tu ne subira pas les caprices d'Eyjafjöll.

Écrit par : Georges | 20/04/2010

Les commentaires sont fermés.